Ancien palais épiscopal à Chartres

Chartres (28)

Client:

Mission: 
Pré-programmation architecturale, technique et muséographique
Coûts: 
17 000 000€ HT
Surface: 
5 000 m²
Date: 
2014
Equipe: 
Clé Millet International (Architectes programmistes) / Perrot-Richard / CREDOC / reciproque / Célia MANTE / CETRAC / Créargie / Idée(s)

Le projet concerne la réhabilitation de l’ancien Evêché de Chartres, ville des arts, de la lumière et du parfum. Le bâtiment, vétuste et hors conformité ERP, accueille aujourd’hui le Musée des Beaux-Arts et dispose d’un magnifique jardin public. Le Palais et le jardin sont classés MH, l’ensemble est situé dans un secteur historique très contraignant, contigu à la Cathédrale.

Chartres se trouve au coeur de la filière nationale de la parfumerie-cosmétique et du pôle Cosmetic Valley, le premier centre mondial de ressources en parfumerie cosmétique, et accueille ainsi de grands groupes internationaux et des marques de renom.

Après les travaux de réhabilitation, le Conseil Général envisage un ambitieux projet d’installation du siège de la Cosmetic Valley, ainsi que de la création d’une exposition permanente autour de la parfumerie et de la cosmétique, avec une scénographie moderne et l’utilisation des moyens multimédia, ainsi que les salles d’expositions temporaires, salles d’animation, café, boutique... Le projet s’inscrit dans un projet global d’aménagement urbain du secteur.